SPONSORED BY O-P-O
(Organization of the Phenomenological Organizations)


SUPPORTING PUBLISHERS


INFORMATION

1. SEE LAST ISSUES HERE
2. SEE OUR ARCHIVES HERE
3. SUBMIT CONTENT HERE
4.SUBSCRIBE HERE OR HERE
5. LINK YOUR PAGE TO RSS
6. TECHNICAL ASSISTANCE

Newsgroup of phenomenology
was started on the 2nd of May 2002

and it currently has
2318 members

PLEASE FORWARD THIS MESSAGE
to everybody you know who might be interested in such a newsletter

If you encounter any TECHNICAL PROBLEMS with receiving or displaying our newsletter, please check our FAQ page.

 

NEW BOOK: EMMANUEL DE SAINT AUBERT, Le scénario cartésien. Recherches sur la formation et la cohérence de l'intention philosophique de Merleau-Ponty,Paris, Vrin, 2005, « Bibliothèque d’histoire de la philosophie », 272 p. ISBN 2-7116-1763-7

Second volet d’une relecture de l’œuvre de Merleau-Ponty à la lumière de ses inédits, cet ouvrage explore la façon dont l’intention philosophique de l’auteur est de bout en bout animée par une lecture critique de l’entreprise cartésienne. Merleau-Ponty entend affronter le « tremblement vite surmonté » qui aurait été celui de Descartes face aux « confusions » de la chair : la confusion de l’âme et du corps, celle des sentiments, et la pensée confuse à laquelle donnent lieu ces mêmes phénomènes. Ce scénario doit beaucoup à l’enracinement des années trente, où le projet merleau-pontien se forge dans une opposition radicale à la tradition idéaliste française représentée par Léon Brunschvicg. L’influence séminale de l’incarnation et du mystère chez Gabriel Marcel, celle de l’intentionnalité affective chez Max Scheler, posent les premiers jalons d’une future pensée de la chair et d’une réhabilitation ontologique de l’expérience sensible. Pourtant les conceptions merleau-pontiennes de la chair et du désir vont progressivement dépasser ces perspectives initiales, dans la longue maturation d’une écriture de l’empiétement qui débouche sur le motif du chiasme. Inspiré du propre « tremblement » d’un Valéry libéré de l’intellectualisme, le chiasme du désir tente une dernière fois de relever le défi des confusions cartésiennes, voulant réussir là même où Leibniz aurait échoué.

Ancien élève de l'École Normale Supérieure, agrégé de philosophie et de mathématiques, docteur en philosophie, Emmanuel de Saint Aubert est chercheur au C.N.R.S. (UMR 8547, Archives Husserl de Paris)

Le scénario cartésien